Interview/TVXQ

[Interview] 150505 Pourquoi TVXQ est TVXQ

 photo TVXQ-682x10241_zpsttbd8tjn.jpgPar Tae Hong

En K-pop, il y a des superstars, et puis il y a TVXQ.

Les rois de la K-Pop, briseurs de records sont arrivés à Los Angeles la semaine dernière pour se produire au Korea Times Music festival qui s’est tenu au Hollywood Bowl.

Le groupe est apparu en 2003 sur la scène K-pop, émergente, mais pas encore internationale, et sont vite devenu un pilier de l’expansion du genre vers le reste de l’Asie, principalement au Japon. Leur chemin n’a pas été qu’un parcours de santé – le groupe a célebrement perdu trois membre lors d’un conflit au sujet de leurs contrats il y a quelques années – mais Yunho (29 ans) et Changmin (27 ans),  désormais des vétérans avec 12 ans d’ancienneté une industrie qui tourbillonne de plus en plus vite, sont arrivé jusqu’ici.

En tant qu’idoles, les attentes quant à la marque de fabrique TVXQ grandissent à chaque single. Une pression que la plupart des gens ne connaissent pas.

C’est ce que le duo a confié au Korea Times quelques heures avant le spectacle, alors qu’ils étaient entourés par un staff débordé, encore habillés en jogging et jeans avant le passage des stylistes, pour être TVXQ, tout est dans l’approche.

Pour Changmin, la pression se traduit en gratitude. Des centaines de nouvelles idoles apparaissent dans le paysage K-Pop chaque année. TVXQ sont les idoles de ces idoles.

Il les entend souvent le dire, qu’ils ont grandit en le regardant lui et le groupe. Ce qui est inévitable – du milieu à la fin des années 2000, la fièvre TVXQ s’est emparée à la fois de la Corée et du Japon, leurs disques atteignant des records et solidifiant la place du groupe dans l’histoire de la K-Pop.

Et quelle histoire, d’un succès sans précédent dans la plus grand salle de concert du Japon au plus grand nombre de single en tête de l’oricon. A date de 2013, le groupe a gagné 1,2 milliard de dollars (~ 1 milliard d’euros) uniquement grâce à leurs ventes de disques au Japon, d’après Sports Seoul, se classant deuxième, non parmi les artistes coréens mais sur l’intégralité du marché japonais.

« Quoi que je finisse par faire, je veux en profiter, » a déclaré Changmin. « C’est bien de battre des records et tout ça, mais les records seront toujours battus. Je ne veux pas m’accrocher à des chiffres. Qu’elles soient grandes ou petites, je veux profiter de chaque scène pour que les gens qui y assistent s’amusent eux aussi. »

De plus, ces moments sont un encouragement pour Changmin, qui n’avait que 16 ans quand il a été placé sous le feu des projecteurs. Plus d’une décennie plus tard, il veut faire toujours mieux, pour rester un artiste que les autres puissent admirer.

« Je préfère ne pas y penser comme à de la pression. Je suis reconnaissant d’avoir cette responsabilité, et reconnaissant que certains nous voient comme des pionniers du marché japonais, » a-t-il déclaré. « La pression signifie une reconnaissance de la part des autres. Vous voulez mieux faire quand on vous complimente. »

 photo a03-TVXQ_zpst8rvaesn.jpg

“Plutôt qu’une relation avec nos fans où ils ne ferait que nous regarder, TVXQ préfère créer une performance avec ses fans, » a déclaré Yunho, se nommant lui-même un sungin-dol, ou “idole adulte.” “Si nous commençons à envisager notre position comme une position de pression, ça commencerait à détruire cela. »

Changmin peut bien plaisanter sur ses objectifs personnels de jeunesse éternelle et de longue vie (« Nous devons effectivement vivre vieux, » a acquiescé Yunho en hochant la tête), mais dans un certain sens, cet objectif s’étend au groupe.

« C’est la seule chose pour laquelle je suis doué, » a dit Yunho. « Par le passé, je montais sur scène pour faire mes preuves. Maintenant, avec l’âge et l’expérience, je pense que ce qui est important est de permettre à nos fans d’évacuer leur stress, même pendant la courte période de notre performance. Ce changement de pensée m’est venu quand j’ai réalisé à quel point nous avions de l’influence sur beaucoup de personnes. »

Il n’y a aucun doute au sujet de leur influence – quand il s’agit de la culture populaire hors des États-Unis, de nos jours, la Corée peut vous fournir. En grande partie grâce  à ces petites choses d’Internet appelées Youtube, forum ou réseaux sociaux, la K-pop a commencé à s’infiltrer à travers le monde.

Pas seulement la musique. C’est aussi la télévision, la mode, les jeux vidéos, la nourriture. Les émissaires premiers de la K-Pop ? Les idoles bien sur.

La question est : pourquoi ? Pourquoi tant de gens trouvent tant de plaisir dans la K-Pop ? Donnez nous l’avis d’une idole.

Selon le point de vue de Yunho, La K-Pop a toujours été là, mais il lui manquait les outils pour un développement international. Que ce soit la chanson folk coréenne typique « Arirang » ou bien les chansons addictives du roi de la pop des années 70’s Cho Yong Pil, ce n’était qu’une histoire de temps pour la K-Pop d’après lui.

Attribuant le succès international de TVXQ avec « Mirotic » (l’incroyablement populaire chanson-titre de leur quatrième album) à Youtube, Yunho trouve dommage que la culture internet n’ait pas été là plus tôt.

« Les artistes étrangers sont incroyables, mais je pense que les gens sont attiré par le « han » unique que possèdent les coréens, et la façon que nous avons de montrer cette émotion,  » a-t-il dit en référence à une expression coréenne représentant un sentiment d’injustice non-résolue, une impuissance envers et contre tout qui, si elle n’est pas résolue, reste ancrée dans une personne.

« De nos jours, les artistes plus jeunes comprennent ça aussi, et sont au courant de leur influence, » a ajouté Yunho

 photo a03-0503-tvxq1_zpsji9w1w5q.jpg

Ce serait une erreur de ne considérer le groupe que comme des chanteurs.  Ils également tous deux des acteurs débutants. Qu’importe les critiques, pour Yunho, ses incursions en tant qu’acteur sont des leçons de vie à apprendre. Pour Changmin, il s’agit d’apprendre à aimer l’imprévisible.

Le premier drama de Yunho, « Heading to the ground » a été diffusé en 2009; il a ensuite joué dans « Queen of Ambition » en 2013 et “The Night Watchman’s Journal” en 2014. Il apparaitra également dans un web-drama, “I Order You.” Changmin lui a joué dans « Paradise Ranch” en 2011 et “Mimi” l’année dernière.

“Jouer ressemble beaucoup à se produire sur scène, sauf que sur scène, vous avez trois minutes pour vous exprimer. Il s’agit d’un impact de courte durée, alors qu’en tant qu’acteur, il s’agit plus de passer des étapes avec les autres, sur une période plus étendue. » a dit Yunho.

Jouer ressemble aussi beaucoup à la vie. Il aime ça car chaque rôle lui permet de vivre une vie différente.

“Vivre une autre vie m’aide avec la mienne, » déclare-t-il. « Si U-Know Yunho est quelqu’un avec beaucoup de flash et d’éclat, Jung Yunho a plus ou moins arrêté de vivre sa vie après le lycée, quand il a fait ses débuts. Je me suis dit que jouer était nécessaire parce que ça aide à améliorer la vie de Jung Yunho. J’étudie la vie à travers le jeu. C’est pour ça que je le fait. »

« Nous ne sommes pas en position de dire ‘jouer c’est comme ça‘ mais pour moi, c’est le charme de ne pas pouvoir juste me préparer tout seul et arriver en m’attendant à des réponses fixées de la part de mes partenaires de jeu, » a dit Changmin, « C’est un sentiment différent que de se tenir sur scène. »

En ce qui concerne la musique, le duo déclare qu’il n’y a pas de limite à ce qu’ils veulent essayer. Yunho a mentionné leur single de l’année dernière, « Something » qui a introduit un élément classique dans le répertoire du groupe.

« TVXQ pourrait même faire du reggae », selon Yunho, « tant que nous en avons l’opportunité, nous voulons essayer de nouvelles choses. »

Les nouvelles au sujet du départ à l’armée obligatoire pour 21 mois de Yunho ont attristé les fans, qui devront dire au revoir à la star avant la fin de l’année, mais il n’y a pas de raison de s’inquiéter – il reviendra.

« Mon espoir est que ce que je fais pourra être un cadeau pour les gens qui regardent TVXQ, » a déclaré Yunho. « Je fais nos concerts en espérant que mes futurs enfants voudront les voir eux aussi. »

Et être de retour au Hollywood Bowl pour la première fois depuis 2008 ?

« Il n’y a pas de paroles vides – je suis content d’être venu à Los Angeles, » a dit Changmin. « Je n’ai vraiment pas envie de rentrer. Grâce à nos fans et aux gens qui nous soutiennent, nous voulons faire de notre mieux à la fois sur scène et en nous reposant. Nous reviendrons. »

“A chaque fois que nous venons, c’est une motivation pour nous. C’est une chance pour nous de voir les dernière tendance et de se mélanger avec des artistes plus anciens et plus récents, » a dit Yunho. « Nous sommes désolés de ne pas venir plus souvent, mais nous sommes tellement reconnaissant à nos fans de ne pas avoir oublié notre promesse et de nous avoir attendu. »

___________
Source: The Korea Times
Traduction: TVXQ France (Leia)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s